Vita & Virginia

Londres, début des années 1920. Une femme brune sophistiquée affirme d’un ton revendicateur et malicieux au micro de la BBC que « l’indépendance n’a pas de sexe ». Dans la pénombre austère de son bureau, l’écrivaine Virginia Woolf (Elizabeth Debicki) savoure attentivement ces mots de Vita Sackville-West (Gemma Arterton), impertinente aristocrate qu’elle ne connaît pas encore mais qui va devenir son amante, l’inspiration de son œuvre Orlando ... [Lire la suite]