Vendredir, ou la manifestation pacifique : un verbe pour l’Académie française

Après plusieurs semaines de manifestations dans les rues d’Algérie, le mouvement entamé le 16 février 2019 ne semble pas décroître. Originellement lancé contre la candidature du président actuel, Abdelaziz Bouteflika — qui aurait alors brigué un cinquième mandat — les manifestants ont, pacifiquement, obtenu sa démission le 2 avril. Avec depuis un mot d’ordre : le droit de vendredir. Fethi Hamlati, CC BY SA 4.0   Malgré le remplacement ... [Lire la suite]