Rétine : la littérature, écran total

ROMAN FRANCOPHONE - En 1894, Emile Zola définissait, dans une lettre à son ami Antony Valabrègue, les fondements de sa théorie des écrans : la littérature est un prisme arbitraire par lequel nous percevons une réalité par essence déformée. Avec Rétine, premier roman ambitieux et plastique paru chez P.O.L., Théo Casciani questionne la place de littérature à l’époque des écrans.       Dans sa lettre à Valabrègue, le jeune Émile Zola expose ... [Lire la suite]