Pour Jonathan Franzen, il faut s’y faire, l’apocalypse climatique est inévitable

Le célèbre écrivain américain, auteur des Corrections et de Freedom, guère connu il faut bien le dire pour son optimisme débordant, a pris la plume dans le New Yorker pour livrer sa vision de l’avenir de la planète. Spoiler : celle-ci est on ne peut plus sombre. Le titre de son papier donne d’emblée le ton : « What if we stopped pretending? », et si nous arrêtions de faire semblant ? Comprendre : faire semblant que nous pouvons inverser le ... [Lire la suite]