Pedro Almodovar, la loi de son désir

Après le film de Jim Jarmush en ouverture, place à l'un des poids lourds du festival. Le cinéaste espagnol revient en compétition avec l'un de ses plus beaux films, Douleur et gloire. Il y parle de lui et de lui. Mais avec grâce et intelligence. ... [Lire la suite]