La deuxième vie très connectée d’Eiffel

C’est un nouveau départ pour un groupe qui affiche vingt ans de carrière. Dans Stupor Machine, Eiffel s’inquiète du monde qui vient sur fond de science-fiction et renoue avec la tension de ses débuts. Si Romain Humeau et les siens n’ont pas rencontré l’écho qu’ils méritent, il serait dommage de ne pas jeter une oreille sur un disque réveillant une certaine idée du rock. ... [Lire la suite]