Françoise Nyssen, une Arlésienne rue de Valois

C’est le sens du devoir qui a poussé la ministre de la culture à laisser derrière elle Arles, sa ville d’adoption, où elle a son mari, sa maison d’édition, Actes Sud, et toutes ses attaches. ... [Lire la suite]