Correcteur payé 1 € les 20 pages ou bons d’achat : l’uberisation sans limite ?

Plus c’est gros, plus ça passe, dira-t-on, à quelques exceptions près : la branche Correcteurs de la CGT vient d’épingler sans anesthésie un drôle de lépidoptère. Une offre d’emploi, pour le recrutement d’un correcteur, fait en effet bondir le syndicat, tant ses conditions sont ubuesques. Steven Depolo, CC BY 2.0   « Nous tenons l’arnaque patronale du mois », s’étrangle la CGT. Pour le recrutement d’un correcteur à domicile, de ... [Lire la suite]