Birmanie: Aung San Suu Kyi justifie l’emprisonnement de deux journalistes

Depuis le début de la crise des Rohingyas, l'icône a perdu de son aura. Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la Paix, celle que l'on a parfois surnommée « le visage de la Birmanie », était très attendue à propos d'un procès emblématique qui vient de se tenir devant la justice birmane et qui a indigné la communauté internationale. Celui de deux journalistes condamnés à sept ans de prison après la publication d'une enquête sur les massacres commis ... [Lire la suite]