A Locarno, “La Flor”, un film de quatorze heures : le cinéma ne sera plus jamais pareil

Une œuvre-monstre de près de quatorze heures, un schéma narratif déroutant, quatre actrices magnétiques et le plaisir rare d’investir un film comme on entre dans un roman… On est tombé amoureux de cet ovni cinématographique argentin signé Mariano Llinás et qui s’annonce comme un classique. ... [Lire la suite]